La brasserie

MASCOTTE n. f. est un emprunt tardif au provençal mascoto « envoutement, sortilège, ensorcellement au jeu » (av. 1850), dérivé de masco « sorcière, magicienne », lui-même de l’ancien provençal masca (1396), d’origine préromane (masque).

La Mascotte : opéra comique d'Edmond Audran

La Mascotte : opéra comique d’Edmond Audran

Le mot a été répandu en français par l’opérette d’Audran La Mascotte (1880), et désigne une personne, un objet, un animal, considéré comme porte bonheur… (Dictionnaire historique de la langue française).

Décorée de miroirs et de marqueteries, style art-déco, c’est l’antithèse des lieux que vous trouvez dans les guides en rubrique « fooding ». Ici, et depuis plus de cent ans, c’est produits du terroir en direct des régions.

Le porc et la charcuterie viennent du Cantal, issus de cochons fermiers sélectionnés, le bœuf c’est de l’Aubrac, les poissons et fruits de mer arrivent directement des côtes Bretonnes et/ou des meilleurs parcs de l’atlantique, et les glaces c’est du Berthillon…

Le reste est évidemment à l’avenant. Si vous avez envie de venir nous expliquer que tout ces produits on les aurait meilleur marché en Chine, n’hésitez pas à passer, nous aussi nous aimons rigoler !